Général

Entrevue avec Geneviève Labrecque

Geneviève Labrecque, Enseignante en 2e année du 3e cycle, est la gestionnaire Mobilys de l’école St-Albert-le-Grand depuis 2012. Afin d’en connaître davantage sur le rôle de gestionnaire dans une école, nous lui avons posé quelques questions auxquelles seule une gestionnaire qui oeuvre depuis 5 ans pourrait répondre.

Q :  Geneviève, lorsqu’on t’a demandé d’être gestionnaire Mobilys, quelle a été ta réaction ?

R : Et bien,  je dois avouer que je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais! Par contre, je peux affirmer qu’aujourd’hui je suis extrêmement fière de faire partie de l’équipe Mobilys.

Q : Décris nous ton rôle de gestionnaire (tes tâches) Mobilys à ton  l’école ?

R : En début d’année, je rencontre le nouveau personnel de l’école pour leur en parler, mais surtout leur expliquer en quoi consiste Mobilys. Par la suite, ceux-ci sont inscrits à l’info-lettre. De plus, en partenariat avec la secrétaire de l’école, je te transmets les courriels des nouveaux parents d’élève de l’école.

Q : Comment approches-tu les profs ?

R : Je leur précise qu’ils n’ont rien à inventer ou à créer de sensationnel puisqu’ils le font déjà dans leur quotidien. Je leur explique que Mobilys est simplement là pour mettre en lumière le quotidien de nos élèves, leur vie en classe ou leur participation aux activités parascolaires. Le but est de faire briller le plus d’élèves possible sous différents contextes. 

Q : Est-ce que tu dois souvent voir les profs pour les inciter à te fournir en contenu ?

R : Pour certain c’est plus difficile. Par contre, les photos de sorties scolaires sont une belle porte d’entrée pour eux.

Q : Reçois-tu souvent des commentaires positifs de la part des parents et citoyens ?

Réponse : Oui, même si les commentaires ne se retrouvent pas sur le site Facebook de l’école, les parents sont fiers d’avoir pu entrevoir une partie de ce que leur enfant vit ou expérimente dans une journée. De plus, nos partenaires communautaires suivent notre fil d’actualité. Nous nous échangeons même des « partages » ou des « j’aime ».

Q : Peux-tu nous parler d’un des tes bons coups ?

R : J’en ai deux dont je suis fière. Une certaine vidéo créée par l’enseignante de francisation pour mettre en valeur les progrès de son groupe d’élèves. Le deuxième est le « partage » d’une activité familiale qui se déroule dans le quartier Limoilou qui offre de belles opportunités aux parents.

Q : Quel a été le premier défi que tu as rencontré à titre de gestionnaire ?

R : La réponse est simple: la gestion du temps. Il est facile d’investir de nombreuses heures, mais une chose est sûre, j’ai appris avec le temps à mieux m’organiser. Par exemple, en utilisant la fonction « publication programmée ».

Q :  Es-tu quelqu’un qui utilise autant les réseaux sociaux dans ta vie personnelle ?

R : Je consulte les réseaux sociaux, mais je publie peu. Alors, ce n’est pas un pré requis pour apprécier Mobilys.

Q :  Combien de temps consacres-tu à la gestion de Mobilys par semaine, en moyenne ?

R : Pour être honnête, je consacre entre 1 et 2 heures par semaine, soit 15 à 20 minutes par jour. Parfois, je fais simplement un suivi (« aimer » un commentaire, répondre à un message, vérifier la portée d’une publication…). Pour ce qui est des publications des enseignants, c’est la partie la moins longue. Ils me fournissent les photos et le texte et voilà, c’est fait!

Q :  Après 5 ans, qu’est-ce qui a changé pour toi dans ton rôle?

R : La plate-forme a beaucoup évolué. Elle me permet de gagner du temps. Il est certain qu’il y a eu une augmentation de projets, de photos à diffuser ainsi qu’une augmentation du nombre de réactions aux publications à vérifier ou à répondre. Par contre, c’est signe que Mobilys fonctionne bien pour nous et qu’il faut poursuivre dans cette direction.

Q : Est-ce que tu aimes ce que tu fais et est-ce que les gens apprécient ton travail ?

R : Sincèrement, j’adore ce que je fais. J’ai l’opportunité d’offrir aux parents une fenêtre sur ce à quoi ils n’ont pas accès. Je pense que mes collègues apprécient ce que je fais, car ils voient les répercussions des diverses publications.

Q : Peux-tu nous décrire quelques retombées de Mobilys à ton école ?

R : La collaboration avec nos partenaires de la communauté nous offre de belles opportunités, des familles fières de leur enfant et un lien d’appartenance avec école qui grandit.

Q : Qu’est-ce que tu donnerais comme conseils aux autres gestionnaires qui débutent dans une école ?

R : Faites-vous aider au début par vos pairs, inspirez-vous des publications des autres écoles, commencez par la publication de simples photos d’enfants, évitez les textes longs, ayez du plaisir à mettre en valeur votre école…

Merci énormément Geneviève!

Vous pouvez voir le travail qu’accomplie Geneviève sur la page Facebook de l’école St-Albert-le-Grand.

Ecrire une Réponse