Général

Comment mettre vos jeunes de l’avant

Lorsqu’on baigne dans un environnement sur une base quotidienne, il est normal que certains éléments deviennent banals et finissent par échapper à notre attention. De plus, en tant que membre d’une équipe-école, vous êtes constamment débordés de projets, de questions de la part des jeunes, de corrections… Bref, votre attention est facilement accaparée par une multlitude de facteurs environnants, d’où l’idée de vous dresser une liste de suggestions qui pourront possiblement vous inspirer pour vos prochaines publications. Ces idées vous aideront à mettre en lumière le jeune dont la persévérance scolaire est fragile; elles viennent des gestionnaires de nos 142 écoles réparties à travers le Québec:

  • Vos messages administratifs:

Bien que le contenu ait une vocation informative et directive, vous pouvez le rendre ludique en modifiant son « contenant »: Impliquez un(e) élève en le filmant alors qu’il dicte le message que vous devez passer. En plus de mettre votre jeune au premier plan,, vous informez les gens et vous démontrez le lien qui existe entre l’école et le jeune. Vous atteindrez un maximum de gens grâce à la vidéo.

  • Parlez de lui ou d’elle:

Certains jeunes sont plus gênés lorsqu’ils se retrouvent devant la caméra, ou encore vous n’avez tout simplement pas l’autorisation des parents pour qu’ils se retrouvent sur Facebook. Une excellente manière (éprouvée) de contourner ces difficultés est de vous filmer vous-même et de dire quelques mots sur sa personne et ce qu’il ou elle apporte à votre quotidien. Encore une fois, vous mettrez en valeur la relation qui existe entre le jeune, son école et ses parents.. À tout coup, vous aurez une vive réaction positive de la part de votre communauté. Ça ne coûte rien d’essayer!

  • Mettez ses intérêts de l’avant:

Est-ce qu’il ou elle pratique un sport à l’extérieur de l’école? S’est-il démarqué dans une discipline qui le fait rêver? Partagez des photos qui viennent de son quotidien et mettez en lumière ce qui le passionne. Que ce soit le dessin, le hockey, la musique ou la lecture, montrez-lui que vous l’appuyez dans ses projets personnels.

  • Impliquez le dans le processus « Mobilys »:

Les jeunes d’aujourd’hui sont si habiles avec la technologie et ils peuvent vous en montrer davantage que ce que vous pensez. Lors des événements spéciaux ou des activités de groupe, nommez un des jeunes PSF « photographe ». Il prendra plaisir à prendre des photos et se sentira impliqué… Voilà une parfaite occasion de prendre une photo de lui et de souligner et reconnaître  son implication.

Une école a même donné la tâche de recueillir le contenu des autres classes à un élève. Comme le ferait un « assistant rédacteur » dans un journal.

  • Avant/Pendant/Après

Chaque activité vient avec son lot de préparation et son lot de réactions. N’hésitez pas à documenter le tout en incluant tous les différents acteurs de l’activité. Que ce soit une activité en classe, un événement à l’école ou une sortie, mettez en lumière les jeunes qui vous ont aidé ou encore leur engouement face à ce qui s’en vient. Refaites le même processus à la fin de l’événement et récoltez les réactions.

Ces pratiques vous aideront à cerner les éléments de votre quotidien qui peuvent se retrouver sur les réseaux sociaux. N’oubliez pas que les pages écoles existent pour garder les parents informés et en faire des alliés de l’école. Plus vous mettrez leurs jeunes de l’avant, plus leurs réactions seront fréquentes et positives.

 

Ce sont ces petites nouvelles qui vont grandement influencer le parent dont la propension pour l’éducation n’est pas élevée !

 

Bon réseautage!